C’est parti pour notre premier gros voyage: un mois à bourlinguer au travers des paysages d’Asie du sud. Notre 1er point de chute est Singapour où nous retrouvons Camille qui y est parti faire un VIE.
Du 29 avril au 2 mai 2016
4 jours
Partager ce carnet de voyage

C’est parti pour notre premier gros voyage: un mois entier à bourlinguer au travers des paysages d’Asie du sud. Notre premier point de chute est Singapour où nous retrouvons Camille (aka Mamlouk, diminutif Mlk) qui est parti depuis quelques mois faire un VIE là-bas. Mais nous ne sommes pas partis seuls: Betty, Claire et Benoit sont également de la partie. En tout c’est une équipe de six joyeux lurons qui se retrouvent pour quelques jours dans la ville surnommée la cité du Lyon. Pour cette aventure Gaiya ne nous aura pas suivi pour des difficultés évidentes: avion et chiens ne font pas bons ménages (même si cela reste possible) et de toute façon elle n’aurait pas supporté la chaleur régnant là-bas.

Avant de savourer les vacances (qui a dit bien méritées? 😉), il nous aura fallu quand même un quinzaine d’heures d’avion pour atteindre l’autre côté du globe.

J1

Ce qui frappe quand nous sommes sortis de l’avion c’est la chaleur presque insoutenable à l’extérieur alors qu’il faisait déjà nuit, on sue sur place. Nos affaires et les modalités aéroportuaires faites nous prenons un taxi pour nous amener jusqu’à l’appartement de Mlk idéalement situé en plein centre de la ville: Chinatown. Nous sommes les derniers arrivés mais tout le monde nous attendait pour prendre le premier verre de l’amitié. La vue depuis l’étage où vit Mlk est juste magnifique dans son genre: un panoramique de buildings illuminés à perte de vue. Si on s’en était déjà rendu compte lors du trajet en taxi, d’ici c’est encore plus marquant, cette ville est à la fois très densement peuplée et taillée pour le business.

Après quelques verres nous décidons de bouger pour manger un bout mais avant nous laissons nos affaires dans notre hôtel. Pour le coup nous avons été quelque peu surpris: la chambre ne dépasse pas les 6 m2 et il n’y a pas de fenêtre ! La chambre n’était pourtant pas donnée mais ce n’est pas si grave puisque nous nous en servirons que pour dormir. En points positifs nous sommes bien placés dans le quartier de Chinatown et il y a la climatisation. Allégés de nos sac, notre hôte nous conduit au Lau Pa Sat, une sorte de halle où il y a plein de petites échoppes proposant de la nourriture asiatique, il y en a pour tous les goûts: chinois, japonais, thaïlandais,…. et pas cher. Chacun choisi ce qu’il veut et on mange ensuite tous ensemble sur des tables communes à tous ces restaurants. Le concept est plutôt pas mal et en plus c’est bon ;-), le plus dure dans tout ça et de choisir ce que l’on va manger devant autant de variété.

Ensuite et pour aider la digestion nous faisons une petite balade nocturne: belle vue sur Marina Bay et le Merlion. Ici tout est coloré et flashi, on se croirait limite dans un immense restaurant chinois avec toutes ces éclairages colorées un peu partout. Pour finir la soirée en beauté, nous prenons un verre dans un petit bar le long des quais. Ici l’alcool est très taxé donc la note peut vite être salée si on n’y prend pas garde mais pour ce soir ce nous n’allons pas faire attention car une chose est sûre, ça y est nous sommes en vacances!

J2

Le lendemain Mlk nous fait nous lever assez tôt pour un expérience inédite: le wake-board! On prend donc le ferry direction Batam en Indonésie. Pour 110$SGD, tout est compris: transport, repas du midi en buffet et bien entendu la location des équipements pour le wake-board. C’est donc après plus d’une heure de transport que nous arrivons sur place: une sorte d’île de loisirs avec bar, billard, terrain de basket et bien sûr la piste de wake-board. Chaque groupe de touristes a sa propre paillote ce qui permet de se poser et de passer un agréable moment entre amis. Concernant l’activité sportive c’est bien simple, aucun de nous n’a réussi à tenir debout sur son wake plus de 10 mètres… le principe est pourtant simple: un câble tracte les personnes autour de la piste qui sont censés se tenir debout sur leur planche. En pratique le câble part tellement rapidement qu’il nous entraîne quelques mètres plus loin dans un magnifique « splash ». Seul la version débutant qui consiste à être à genoux sur une planche adaptée est accessible. L’avis reste donc mitigé sur l’activité surtout que même si nous n’avons pas réussi à faire un tour debout nous avons quand même eu droit à de belles courbatures les jours qui suivirent.

Le centre propose également des massages, qui seront les premiers des vacances pour Betty et Lætitia, et des petits singes qui font l’attraction. Mais pour le coup, cette première expérience avec les singes d’Indonésie ne sera pas la plus gaie… les singes sont enfermés dans une cage ou avec une laisse autour du coup et dans des conditions regrettables. De quoi enlever le sourire, on est loin de l’image que l’on pouvait avoir des singes en liberté d’Indonésie.

Fin d’après-midi nous reprenons le ferry pour rentrer sur Singapour, le temps de manger un morceau et nous partons ensuite pour Clarke Quay. Ces quais aux abords de la Singapore River représentent le lieu branché pour sortir manger, boire un(des) verre(s) et danser. Le tout dans un décor tout droit sorti de Disney avec ces couleurs flashy, ses lumières et ses espèces de champignons géants. Nous y passerons donc une excellente soirée (malgré un petit dérapage à la fin) et nous aurons même eu la chance de voir un ancien camarade d’école également à Singapour.

J3

Après une petite grâce matinée, nous décidons de passer notre dernière journée ensemble sur Singapour à visiter la ville. Nous commençons par flâner dans le quartier indien aussi appelé Little India. Le changement est frappant quand on vient des quartiers ultra modernes, ici il n’y a pas de grand building mais des shophouses haut en couleurs, les façades arc-en-ciel, des marchés en plein air et des rues bondées de monde (à majorité masculine). Tout est un peu désordonné et cela fait contraste avec le reste de la ville mais ce n’est pas pour nous déplaire. Si vous cherchez un endroit pour faire des bonnes affaires, vous aurez toutes vos chances ici ou même encore au Mustafa Center, un grand centre commerciale que l’on n’aura pas fait, tellement bondé qu’il fallait faire une longue file d’attente pour y rentrer. Qui dit quartier indien dit également temple hindou, et pour cela il y a le Sri Veeramakaliamman tout en couleur également.

La fin d’après-midi midi arrivant nous partons tranquillement en direction de Marina bay pour aller voir le spectacle de lumières de Garden by the Bay. Ce jardin est juste magnifique et nous plonge dans le monde d’Avatar. Il prend tout son sens la nuit tombée avec son jeu de son et lumière avec en fond le grand complexe hôtelier Marina Bay Sands. Un aperçu en vidéo de ce moment magique:

Début de soirée nous partons du jardin, traversons le Marina Bay Sands avec sa piscine olympique sur le toit et allons manger au Jumbo Seafood à Clarke Quay. Comme nous avions réservé nous avions une belle table avec vue sur le quai et les petites embarcations qui proposent des balades sur la rivière. Le repas est un peu cher mais vaut le détour pour manger des crustacés de qualité et surtout leur spécialité: le crabe au poivre noir! Un musteat à Singapour.

Rassasiés nous partons nous balader à la recherche d’un rooftop pour prendre un dernier verre de l’amitié mais nos recherches sont infructueuses et la fatigue cumulée de cette journée bien remplie nous rapatrie directement dans nos lits. Ce soir l’aventure singapourienne se termine mais le début de celle en Indonésie commence le lendemain.

Où?

Singapour du voyage trip en Asie

Quand?

Du 29 Avril au 2 Mai 2016

Comment?

- Taxi: Aéroport – Chinatown

- Metro pour se déplacer entre les quartiers

- Bateau pour Batam

Hébergement?

Backpackers’ Inn Chinatown

Restaurants testés / Spécialités?

- Restaurant Jumbo Seafood. Un peu cher mais excellent!

- Lau Pa Sat. Pas cher et très varié. A faire au moins une fois!

Incontournables?

Little India et Garden by the bay! Clarke quai la nuit tombée