× Chère communauté,
Suite à l’incendie au sein des bâtiments de notre hébergeur OVH, à Strasbourg mercredi 10 mars 2021, nous ne pouvions plus accéder au site ! L’accès a été rétabli par notre équipe mais nous n’avons pas accès aux photos pour le moment. Dans l’attente de réponses de la part d’OVH quant au devenir des photos mises en ligne avant le 10 mars 2021, vous pouvez de nouveau réutiliser le site sans risque et ajouter de nouvelles photos !
La Team MyAtlas
Nous avons profité d'un de mes déplacements professionnels à l'étranger pour passer un week-end prolongé en famille à Prague, la capitale magique d'Europe de l'Est.
Du 3 au 7 septembre 2019
5 jours
Partager ce carnet de voyage

Nous avons profité d'un de mes déplacements professionnels à l'étranger pour passer un week-end prolongé en famille à Prague, la capitale magique d'Europe de l'Est.

Pendant trois jours nous avons su profiter de la gastronomie, des différentes styles architecturaux et des bières Tchèques! Effectivement, les tchèques sont parmi les plus gros consommateurs de bière au monde (158 l/pers/an!) et ont donc bon nombres de bières produites localement et surtout vraiment pas cher. Mais ne résumons quand même pas notre citytrip à de la consommation d'alcool, Prague est une des plus belle capitale d'Europe et nous allons le découvrir.

J1àJ2

Ayant atterri deux jours avant Laetitia et Gabriel pour le boulot j'ai pu faire du repérage sur mon temps libre dans toute la ville afin de préparer la visite pour leur arrivée. C'est déjà mon deuxième déplacement dans la capitale Tchèque et une seule chose à dire: elle est magnifique, il n'y a pas de temps mort dans la visite car toute la ville est un monument. On se retrouve constamment la tête en l'air à regarder le toit ou la façade d'une église, d'une synagogue, d'une maison ou encore d'un palais.

Le revers de la médaille est qu'elle est victime de son succès, les rues sont tout bonnement bondées de touristes à toute heure de la journée ce qui peut parfois gâcher la visite. C'est pourquoi j'ai profité d'un matin pour me lever très tôt afin de courir dans des rues presque désertes. Idéal pour faire un peu de sport mais surtout admirer la ville sans un nuage de touristes. Enfin presque, car même à 6h du matin les ruelles sont déjà remplies de quelques touristes asiatiques habillés comme pour un mariage et posant pour faire le cliché romantique du siècle dans la vieille ville.

J3

C'est au troisième jour que Laetitia et Gabriel me rejoignirent. Je suis donc parti les récupérer à l'aéroport puis nous avons pris un taxi pour le centre ville où notre appartement dans l'ancien quartier juif nous attendait. Les valises à peine posées que nous partions à la rencontre de la ville. Par manque de chance, le beau temps des derniers jours a laissé place à la pluie et nous débutons notre visite sous les parapluies. Nous commençons par la place de la vieille ville qui est certainement le coeur historique de la cité. Elle est bordée de terrasses mais surtout de deux des plus gros monuments de Prague: Notre-Dame-de-Tyn et l'hôtel de ville. Et même sous la pluie battante, la foule reste plantée devant l'horloge astronomique de la façade sud de l'hôtel de ville pour tenter d'immortaliser le spectacle des 12 apôtres (en bois) apparaissant toutes les heures au travers d'une petite fenêtre.

Mais qu'est ce que cette horloge astronomique? Ce mécanisme est tout simplement phénoménale surtout quand on sait qu'il a été construit en 1410. Le cadran du bas est un calendrier astronomique qui représente les 12 mois de l'année au travers de scènes paysannes. Celui du dessus est encore plus remarquable puisqu'il indique l'heure sous trois formats différents (en anciennes heures tchèques, en anciennes heures babyloniennes et l'heure local que l'on connait tous), le jour, le mois et la position du soleil et de la lune dans le ciel. Le tout fonctionnant encore parfaitement après plus de 6 siècles!

Puis nous empruntons la rue pavée de Karlova qui nous mène au célèbre pont Saint-Charles. C'est certainement la rue la plus emprunté de Prague. Il ne faut pas avoir peur du monde mais c'est une rue qui vaut le détour avec son festival d'enseignes: souvenirs, restaurants, confiseries, musée ou encore de Trdelnik. Ce dernier est l’une des spécialités culinaires de Prague, constitué d’une pâte à brioche enroulée autour d’un cylindre en bois, puis grillé à la braise et recouverte de sucre. Ajouter de la glace, du chocolat ou tout ce qui vous fait envie à l'intérieur et vous avez un tuerie gustative (et calorique). Vous comprendrez que nous ne pourrons pas résister longtemps... Nous nous rendons ensuite vers Mala Strana par le mythique pont Saint Charles, que nous verrons de nombreuses fois pendant notre séjour. Ce pont piéton est certainement le plus célèbre de République tchèque et emblématique de Prague, d'une longueur de plus de 500 mètres dont chacun des piliers est surmonté d'une statue et protégé par deux tours de part et d'autre. Il est bien entendu bondé de monde mais également de musiciens et artistes ce qui rend la traversée d'autant plus longue car on se laisse prendre au jeux des animations. Plusieurs anecdotes se racontent autour du pont comme les oeufs (crus) qui auraient été utilisés pour le mortier du pont ou encore la légende de Saint Jean Népomucène, confesseur de la reine, qui fut jeté du pont car il aurait refusé de dévoiler au roi un secret de confession. Saint Népomucène est, ainsi, devenu symbole de la véracité et de la fidélité et est donc représenté sur une des statues qui porterait bonheur si on la caresse.

Arrivés du côté de Mala Strana nous partons à l'ascension de la colline de Petrin pour aller voir la tour du même nom. Cette tour ayant eu pour modèle notre célèbre tour Eiffel n'arrête pas sa ressemblance qu'à la même construction en ossature métallique mais également à la hauteur. Compte tenu de l'altitude de la colline par rapport à la mer et le sommet de la tour 64 mètres plus haut, nous arrivons à quelque chose de comparable de sa grande soeur française soit 324m.

Nous partons ensuite du côté du monastère de Strahov qui offre une magnifique vue de la vieille ville au milieu de vignes puis direction le château royal. Après un contrôle de sécurité nous pouvons entrer dans la cité avec en son centre la magnifique cathédrale Saint-Guy. Nous ne pourrons visiter cette dernière car il y avait une messe pendant notre passage mais la partie extérieure de style gothique est déjà un chef d'oeuvre. Nous ne pourrons qu'imaginer l'intérieur de cette cathédrale qui aura mis 6 siècles pour être construite. Nous nous baladons ensuite dans l'enceinte jusqu'à la ruelle d'Or (gratuite après 18h!). Cette ruelle servait au XVIème siècle à loger les gardes du château dont la seule règle de construction était simple, les maisons ne pouvaient dépasser une surface de 2m par 6m. Ca se voit! A noter le n°22 qui a été la maison de Franz Kafka (et qui me rappelle mes anciens cours de PREPA...).

Le soleil commence ensuite à se coucher mais nous partons en direction du parc Letna, sur les hauteurs, pour apprécier la magnifique vue sur le Vltava (fleuve qui traverse la ville) et les différents ponts qui relient la vieille ville à Mala Strana. Le spot le plus sympa est certainement au niveau du Pavillon Hanavský, restaurant magnifique au passage. Nous aurions pu aller ensuite vers le métronome mais l'ayant déjà vu et ayant été déçu nous redescendons directement au centre par le pont Cechuv d'où l'on a une magnifique vue du château une fois la nuit tombée. Nous empruntons ensuite la rue de Paris, soit l'équivalent de nos Champs-Elysées et nous arrêtons manger un petit morceau avant d'aller nous coucher après cette première journée de marche condensée.

J4

Deuxième jour de visite qui commence. Pour ce jour deux objectifs: voir l'ensemble du quartier juif puis se promener dans la ville nouvelle. Nous débutons donc avec le quartier de notre appartement et le cimetière juif. Pour cela nous passons par la rue Siroka où nous voyons un mémorial Kafka (et pas le dernier) mais ce qui nous frappe le plus ce sont les façades des maisons, colorées et presque féériques. On a l'impression de se promener dans un village Disney.

Pour visiter le cimetière juif et les synagogues du quartier il faut un billet (forfait 220 Kc), ça peut paraître bizarre mais vu le nombre de touristes il doit y avoir un certain coût pour l'entretien. Car il y a la cohue pour visiter le plus vieux cimetière d'Europe et ses 12 000 stèles. Mais ça vaut le coup, un chemin permet la visite, on a n'a pas l'impression d'être les uns sur les autres et malgré le monde la nature des lieux est presque respectée. A côté de ce cimetière nous avons pu voir la synagogue Pinkas qui est transformée aujourd'hui en mémorial de la shoa où l'on voit inscrit sur les murs les quelques 80 victimes de Bohème avec leurs dates de naissance et déportation dont la grande majorité ne sont jamais revenus...

Notre billet nous permet également de voir la synagogue Klausen et l'ancienne salle des Cérémonies. Les deux nous en apprennent plus sur les coutumes juives. Le premier nous présente les différentes pratiques religieuses comme le baptême, le mariage, la communion ... mais que l'on aura fait chacun notre tour car Gabriel a décidé de faire un peu trop de bruit et le gardien nous a demandé de sortir par respect pour les autre visiteurs. Le second, plus petit nous apprend les pratiques funéraires. En sortant, nous passons devant la synagogue Vieille-Nouvelle puis finissons la visite du quartier avec la synagogue Maisel qui retrace l'histoire des juifs. La matinée s'achève sur un restaurant typiquement pragois, le Krcma, où l'on aura mangé très copieusement dans une taverne/cave (la bière est au litre).

L'après-midi nous nous sommes promenés à la cool, tout d'abord en allant au nord de la ville vers le couvent de Sainte-Agnès-la-bienheureuse, le plus ancien édifice gothique de la ville. C'est un musée que nous n'avons pas visité (impossible avec Gabriel) mais la cour permet déjà de voir quelques sculptures et surtout une petite cabane pour enfant où nous avons laissé Gabriel jouer et se faire une petite copine tchèque 😀. Ensuite nous sommes partis en direction du pont Saint-Charles par les quais. Une petite balade sympathique qui nous a permis de passer devant/dessous les différents ponts de revoir le château royal et de passer devant l'imposant Orchestre philharmonique tchèque. Ici encore, il n'y a pas de temps mort et c'est juste plaisant de vagabonder dans cette ville.

Le passage du pont Saint-Charles signifie l'entrée progressive dans la nouvelle ville. Les maisons qui bordent le Vltava sont toujours aussi belles et nous passons par l'île Slovanský avant de tomber sur la "maison dansante". C'est le surnom donné à l'immeuble de la bancassurance néerlandais ING dont la forme sort quand même de l'ordinaire. Nous nous écartons ensuite des quais pour revenir vers le coeur de la ville. Nous passons par une épicerie fine pour ramener quelques spécialités à Paris avant de se trouver en face du magnifique musée national de Prague. Ce musée est devant la place Venceslas qui est le centre de la ville nouvelle, on y trouve des cinémas, des théâtres, des banques, des hôtels, des restaurants, de nombreux magasins petits et grands. En gros si vous voulez faire du shopping c'est ici qu'il faut aller. Il commence à faire tard, les jambes deviennent lourdes et nous empruntons le chemin vers l'appartement. Sur notre passage la tête de Kafka, une sculpture pour le moins impressionnante et fascinante puisqu'elle bouge: 42 tranches effectuent des rotations pour former le visage de l'écrivain sur 360°. Le soir et pour mon anniversaire nous mangeons dans le restaurant Mincauvna qui est excellent. Notre coup de coeur à Prague. Puis nous faisons une marche nocturne dans le centre de la vieille ville avant d'aller se coucher.

J5

Nous avons déjà vu pas mal de choses en deux jours de visite mais Prague regorge de subtilités et même en passant plusieurs fois au même endroit "la ville aux cent clochers" a toujours quelque chose de nouveau à offrir. Nous commençons donc cette journée par la voie royale avec l'horloge astronomique, la rue Karlova, une pause trdelník et le pont Saint-Charles. Jusque-là du grand classique mais très très bon. Puis nous partons du côté de l'île Kampa avec son ancien moulin et son style baroque. Mais notre venue de ce côté de Mala Strana est surtout pour le mur de John Lennon, où l'on trouve des graffitis de l'artiste assassiné en 1980 et qui fut à l'époque le symbole de la lutte contre le communisme.

Nous partons ensuite en direction du parc Kampa et ses Crawling baby puis nous retournons vers l'église Saint-Nicolas. Pour celle-ci, même si c'est payant (100 Kc), nous décidons de visiter l'intérieur. Cette église de style baroque est splendide: le marbre et les dorures sont omniprésents et les fresques splendides. Nous partons ensuite manger dans une taverne Ferdinanda où le rapport qualité-prix est imbattable. L'occasion pour Laetitia de gouter au dumplings pragois.

La fin de la journée approche et de notre séjour à Prague également. Nous retournons dans le centre de la vieille ville, nous passons par un petit marché fort sympathique puis nous dirigeons vers la Tour Poudrière de Prague que l'on ne pourra pas apprécier avec suffisamment de recul puisque le coin est occupé ce jour pour le marathon de Prague. Il y a donc une énorme foule de sportifs et spectateurs puisque le départ est donné juste à côté de la Tour. Nous nous rendons donc au centre commercial Palladium juste à côté pour être un peu plus au calme. Le centre est énorme et réparti sur pas moins de 5 étages. Le temps de prendre une dernière glace et nous repartions pour prendre notre vol pour Paris.

En trois jours nous aurons bien pu profiter de cette magnifique ville qu'est Prague. Je pense que nous avons vu la majorité des incontournables mais que celle-ci est tellement riche culturellement qu'en restant un semaine entière il y aurait de quoi satisfaire les plus grands mordus de musées et concerts classiques. Il est également impressionnant de voir que la ville a réussi à rester aussi préservée au travers des siècles et cela malgré les plus grands conflits mondiaux du siècle dernier.

Où?

Prague

Quand?

Du 3 au 7 Septembre 2019

Comment?

Avion pour le Paris -Prague

La ville se visite à pied

Hébergement?

ld Town Square Rental Masna en plein centre

Restaurants testés / Spécialités ?

Ferdinanda à Mala Strana: local et pas cher.

Mincovna à Staré Mesto: notre coup de coeur.

Krcma à Josefov: pour manger dans une cave.

En spécialité, la bière pas cher (2€ la pinte) ou encore les glaces Trdelnik où le classique cornet de glace est remplacé par un gâteau à la broche.

Incontournables?

L'horloge astronomique, le pont Saint Charles, la Tour poudrière, le château Royale en haut de Mala Strava et sa Cathédrale Saint-Guy.

Quelques infos utiles:

- Prague est la capitale de la République Tchèque située en Europe de l'Est

- Le niveau de vie est moins élevé qu’à Paris. Le prix du logement sur place s'aligne avec les prix européens, la note baisse sur le budget nourriture

- La monnaie est la Couronne Tchèque (1€ équivaut à 25 Kc)

- La langue est le Tchèque mais l’Anglais est très répandu

- Les prises sont au même format qu'en France

- Les pourboires (tips ou gratuities) sont d’usages. Compter 5 à 10% de la note.

- Nous nous sommes en grande partie déplacés à pied pour visiter Prague. Cependant nous avons pris le métro/train/bus pour aller du centre ville à l'aéroport pour 32 Kc.